Friday live : drums & drugs & Rock’n Roll

“Soul sacrifice” de Santana à Woodstock. Assez connu, mais regardez bien la prestation ahurissante du jeune batteur de 20 ans. A priori il n’avait pas pris que du café… Ca ne lui a pas réussi d’ailleurs, il est mort d’overdose peu de temps après.

On repart maintenant en arrière avec un des premiers concerts de Led Zeppelin. Nous sommes en 1969, au Danemark, ils sont à peine connus. Et déjà John Bonham, le batteur montre toute sa puissance. Le meilleur batteur de tous les temps pour beaucoup, dont la mort en 1980, entrainera le groupe dans sa chute. “How many more times”, devant des danois médusés.

Et pour finir un petit retour a Woodstock avec notre maître à tous côté drugs. Joe Cocker, qui avait tellement tout essayé à l’époque qu’il en était, d’après la légende, à prendre des tranquillisants…pour éléphants. Ca lui a réussi d’ailleurs, c’est un des seuls rescapés de cette époque trouble.



Post a comment


*